La Politique Avant La Révolution

La Politique Avant La Révolution

La Politique Avant La Révolution
“Personne n’ a reçu de la nāluce le droit de commander aux auties. La liberté est un présent du ciel, et chaque individu de la même espèce a le droit d’ en jouir, aussitôt qu’ il jouit de la raison”.

To place an order for the Complete Project Material, pay N5,000 to

GTBank (Guaranty Trust Bank)
Account Name – Chudi-Oji Chukwuka
Account No – 0044157183

Then text the name of the Project topic, email address and your names to 08060565721.  

(Autorité politique). Il n’ y a qu’ une autorité naturelle et cette autorité est la puissance paternelle. Des autorités ont des origins, puisque la puissance paternelle vient de la nature, les autres autorités cientnent de al force et la violence ou du consentement des peoples.

La politique est devenue l’ un des aspets principaux dans la vie d’ homme. Tons les pays dans le monde pratiquent la politique pour le “bién-être” de la masse. Main parfors, l’ entretien de ce but n’ est pas réalisé.

Néanmoins, la politique est la science ou l’ art de gouverner un état; conduits de gouverner, affaires publiques. C’ est l’ ensemble des affaires publiques d’ un état. La politique est aussi la manière de gouverner. Dans la politique, il y a des processus, ‘a savoir: la socialization politique, la participation politique et la culture politique. Il y a aussi des systems de gouvernement.

La socialization politique est le procés d’ éduguer des individus sur les valeurs les processus, et les régles de la politique. Des agents de socialization politique sont des institutions comme la famille, le međia, l’ école, les parties politiques, l’ église etc. la famille est l’ agent fondamenetal de socialization politique parceque, c’ est ‘a partir de lá que les enfants don’t leurs parents aiment la politique reçaivent l’ attitude desirable pour la politique et commencent á developer l’ intérêt sur la politique. Aussi, par le media, la société reçoit les informations socio- politiques sur leur droit et oblization en tant qu’ un citoyen. Alors, celui-ci sevient éduqué et informé sur la politique. ensuite, l’ école et les parties politiques jouent un role trés significatif en éduquant et en stimulant l’ intérêt des citoyens vers la politique. enfin, l’ église donne des informations bénéfiques ‘a la politique en faisant les membres dervenir informés sur la politique.

Ça veut dire que la participatin politique est la participatin des citoyens dans la politique par ses propres volontés pour determiner la structure et la composition de gouvernement d’ un Etat. Elle constitue les activités légales des citoyens qui ont directement le but d’ influencer la selection ses fonctionaire de l’ Ētat, influencent le fait de décision et les principés du gouvernement. Il y a des facteurs qui déterminent la participatin dans la politique, ‘a savoir; la culture politique, la socialization politique, richesse, la constitutin de l’ État, le status éducatif et social, la religion, sexe, la discrimination raciale.

Il y a des differents systémes du gouvernement, ‘a savior; la monarchie, l’ aristocratie, l’ olizarchie, l’ autocratie et la démocratie. La monarchie est la forme de gouvernement d’ un État dans laguelle le pouvoir est détenu par un seul chef, le plus souvent un roi ou une reine héréditaire. La monarchie peut être limitée, élue ou absolue. Dans la monarchie limtée, le pouvoir est limtée parceque c’ est dérivé de la constition. Donc le pouvoir du roi s’ inspire de la constitution la monarchie élue est celle don’t le monarque est elu et c’ est le gouvernement qui fixe son salaire. La monarchie absolue est celle don’t ce chef (un roi, une reine, un empire) exeree autorité inimaginable. Il est seulement responsible devant sa conscience et Diéu. L’ Aristocratie est le systéme ou la souveraineté appartient ‘a la noblesse. C’ est le systéme dans laquelle le pouvoir gouverain en general héréditaire est détenu par un petit nombre de personnes. C’ est aussi l’ ensemble de ceux qui constituent l’ etite dans un donaine quelconque. L’ Olizarchie est Régime politique dans lequel le pouvoir est aux mains d’ un petit nombre d’ individus ou de familles. Ce petit group de gens privilegés exerce un pouvoir déspotiqu pour leur proper bién-êfre, c’ est-á-dire, ils sont égorcentriques. L’ Autocratie est le systéme dans lequel le monarque posséde une autorité absolue. Un tel gouverneur a un pouvoir sans réctateur. Finallement, la démocratie. Ce mot est dérivé de deux mots Grec “demos” qui s’ exphque comme peuple et “kratos” qui s’ exphque comme pouvoir. Donc, la Démocratiè est Régime politiqu oil la gouverainete ou pouvoir est exercé par le peuple. Ce Régime politique est considéré comme le meilleur gouvernement.

La france n’ est pas une exception dans ce domain de la vie. Arrant la Révolution françaire, elle a pratiqué des differents systémes du gouvernement. La politique en france est une chose trés remarquable. A vrai dire, il y a l’ instabitité dans le gouvernement. Il y a la monarchique absolue avec la l’ honneur, le déspotique unel la crante et l Aris to critique avec la virtue.

Les rois et les nobles sont possédés par le goit et la passion de pouvoir royale, bién éxprimé pendant le régime de Louis xiv surmommé “le roi soleil”. L’ ambition du roi et ses ministres est un grand danger pour la nation et leur passion excessive qui conduisent ‘a une exasperation du pouvoir. Donc, la masse deviant victime de leur égocentrisme. La france a brén subi cette instabitité du gouvernement impose par ces rois et nobles qui supervise les activités soumis ‘a son ordre.

L’ OBJETIF DU SUJET

Puisque la politique est un aspet inentable de la rie humaine, la france a participle dans la politique et même dans des différents régimes politiques. Donc, ce sufet est abordé pour reveler les differents régimes politiques que la france a pratiques, comment elle a pratiqué ces Régimes politiques et comment ceux-ci ont audé dans le développement de la france. Il a aussi comme le but de surveiller toutes ces régimes politiques et ‘a partir de la, encever le meilleur systéme du gouvernement qui doit êfre pratiqué.

Alors, ce mémoire est divisé en trios chapitres: le prenier chapitre se charge de la politique en france avant las révolution: LA minarchie absolue, le déspotisme et l’ Aris to cratie, le deuxiéme chapitre se charge de “l’ effets (positifs et négatifs) de la politique avant la révolution et la reaction de la masse ‘a travers les oeuvres des “lumceres”, Et finalcement, chapitre trios qui se charge de la politique en france après la Révolution: le consulat, la convention, la constitution, la démocratie.

France est gouvernée par des rios qui ont un pouvor absolue de 1643 (réjne de Louis xiv) jusqu’ en 1789 (régne de Louis xvi). Les rois fint les fançairs leurssuets qui doivent leur obeir.

LA POLITIQUE AVANT LA RÉVOLUTION

La période avant la Révolution françaire couvre l’ Antiquité Greco-latin, le moyen âge, la Renaissance, le classicisme, l’ Ancien Régime et l’ âge des “lumiéres”. Ainsi, ces péroides sont traverses par les Régimes politiques ‘a savoir: La monarchie, le Despotisme, l’ Aristocratie.

1.1. LA MONARCHIE

La moarchie est composée de deux mots gree: mono « seul » archein «pouvoir ». donc, la monarchie est un systéme politique oil l’ unite du pouvoir est symbolisée par une seule personne, appellée monarque. Elle n’ est ni nécéssairement une royauté, ni nécessairement héréditaire.

LA NATURE DE LA MONARCHIE

La france établit la monarchie sur la justice pour qu’ elle ne deviant pas exorbitante. La monarchie en france est ‘a pau la même que de Rome, ses rois proclaiment les décrets publics, maintenent les lois, commandent les armies et se limitent ‘a la simple éxécution.

Le monarque ne régne point, il gouverne, le trone est hérésitaire dans sa maison et il est indivisible. L’ intermé-diaire des minstres sont dangereux si le monarque est gouverain, main celui-ci est l’ intermédiaire lui-même. Il reçoit les lois du corps legislative et lui rend compte de l’ execution. Il n’ exerce pas sa toute puissanite main il la voit comme une delegation invlolable. La maniere de son acceptation et de son refus est une loi positive, en sorte que cette acceptation et ce refus sont l’ usage de la lor, et non de la volonté; le nerf de la monarhie et non de l’ autorité royale.

La monarchie divise son territoire en une espéce de hiérachie qui conduit les lois de la legislation au prince, de celui-ci dans les déphrtements de ceux-ci dans les districts, de ces derniers dans les contons pour qu’ il puisse convert des droits de c’ homme, présente partont la liberté prés du peuple et la justice prés du faible.

LES FORMES DE LA MONARCHIE

– La monarchie elective

– La monarchie constituelle

– La monarchie parlementaire

– La monarchie absolue

A. LA MONARCHIE DE DROIT DIVIN

Celle-ci est le type don’t le pouvoir est légitimé par un lien spiritual qu’ entretiendrait le tenant du pouvoir avec la ou les divinités.

B. LA MONARCHIE ELECTIVE

La monarchie elective est celle don’t le monarchie est élu. Celui-ci n’ a pas une autorité absolue et c’ est le gouvernement qui fixe son salaire.

C. LA MONARCHIE CONSTITIONELLE

Celle-ci est dite constitionelle lorsque les pouvoirs du monarque sont limités par la constitution. Parfois, il est souvent admis qu’ une lois martiale hi donne provisoirement tons les pouvoirs si l’ État est menace par une suerre étrangére ou civile Alors, la monarchie sevient une tyrannie.

D. LA MONARCHIE PARLEMENTAIRE

La monarchie parlementaire se voit lorsque le chef du gouvernement nommé par le roi est responsible devant le parlement. Désormain, le monarque n’ est q’ un représentant de l’ Etat.

E. LA MONARCHIE ABSOLUE

Celle-ci est dite absolue lorsque les pouvoirs sont détenus dans les mains d’ une seule personne, le monarque. C’ est le pouvoir qui se ceut sans limites, détnu par un roi.

DU PRINCIPE DE LA MONARCHIE

Dans un gouvernement monarchique, il faut de l’ honneur. Ce gouvernement suppose des prééminences, des range et même une noblesse d’ origine.

Dans la monarchie, le peuple se trouve zélé pour la monarchie. Comme c’ est l’ honneur qui compte dans ce systéme du gouvernement, il fait monvoir toutes les parties du corps politique. la monarchie se tourait de l’ ambition; elle donne la vie ‘a ce gouvernement cette ambition est cl’ avantage dans ce gouvernement, elle n’ y est pas dangereure parce qu’ elle y peut êfre sans cesse réprimée.

LA MONARCHIE ABSOLUE EN FRANCE

Quand un Etat est sons le régime politique de la monarchie absolue, il dignitie que le roi détient un pouvoir total et sans limite. C’ est-‘a- sire qu’ il n’ y a aucum contrôle ‘a ses actions sanf la peur de la divinité. Ça veut dire que le roi possesse des trios pouvoirs: Judiciaire (celui qui render la furtice), éxécutif (celui qui fait appliquer la loi), et léfislatif (celui qui crée des lois). Partois, le roi furtifie son autorité en sisant que c’ est dieu qui li donne telle autorité.

La monarchie absolue s’ installe progressivement en france depuis la fin du moyen âge. Des rois comme philippe iv le Bel, Louis xi, François ler installment peu ‘a peu la monarchie absolue. Le régne de Louis xiv est considéré comme l’ apogee de la monarchie provisoirement affairblizzent le pouvoir absolu du roi. Ils sont les querres de religions de 1559 ‘a 1598 et la fronde au début du régne de Louis xiv. La monarchie absolue s’ installe définitirement au xviie siécle avec Richeheu et mazarin.

Louis xiv se sit “roi de droit divin” comme les autres rois de france parce que c’ est Dieu veut qu’il soit, donc, le peuple n’ a rien ‘a dire. Alors, il deviant le chef incontestable du royaume.

En 1661, Louis xiv décide de gouverner seul sans l’ aide d’ un premier minister après la mort de mazarin. Aucun minister ne peut prendre de secisions sans son accord.

Il se méfie tellement des nobles qu’ il les fait venire ‘a sac our pour mieux les controller on ne peut rien publier sans son accord. Il imprissonne qui il vent sans qucun judgement.

A ce moment-lá, la société françaire est divisée en 3 ordres: – Le clergv qui se dirise en 2: Le bas- clergé trés pauvre. Ile ne paient pas d’ impôls.

-La noblesse qui se divise en 2: La haute- noblesse trés riche, et la petite noblesse très pauvre. Ils ne paient pas s’ impost, et certains employs sont reserves aux eux.

-Le tier-Etat est le reste de la population qui se divise qussi en 2: les bourgeois (avovats) marchands, médecins… qui sont sonoent riches, et la masse de pay sans et petit peuple des villes. Ils paient les impôls.

1.2. LE DESPOTISME

selon le dictionnaire universel, le despotisme est le pouvoir absolu et arbitraire du déspote. C’ est autorité qui s’ exerce de maniére despotique ou tyrannique.

Le despotisme est aussi une forme de gouvernement oil l’ autorité est confiée á une seule personne, soit un individu qui régne avec un politique pouvoir politique absol, et de maniere abusire au regard des lois. C’ est un état ou un homme unique apple un despote reticent tout le pouvoir, et les peoples devlennent ses esclaves. Ce despote entreprend tous par sa volonté et ses capriles sans régle et loi.

LE DESPOTISME ÉCLAIRÉ

Le Despotisme écleairé est une variante du Despotisme qui se développe au milieu dui de siècle. Cette soctrine politique sort des isées des philosophes du siècle de lumieres. Ce sont des monarques qui execre le pouvoir et les déciscions sont duidées par la raison- les monarques se présentment comme les premiers serciteurs de c’ Etat. une correspodance est entretenue par les principaux despotes éclairés et certains d’ entre eux les sontiennent financierement. Les despotes utilizent leur autorité pour instituer certaines réformes dans le systémes politiques et sociétés.

Parmis les monarques éclairés, il y a charles iii d’ espagne, marie- Thérése et Joseph ii d’ Autoiche, Fredéric I de prusse, Catherine ii de Russie, Gurtave iii deéde, Maximilien iii Joseph de Bavière, Ferdinand ler des Deux-siciles.

Voltaire, dans son oeuvre candied, fait un portrait de ce monarque ideal dans son passage sur l’ Eldorado. Ce roi posséde des pouvoirs qui dépassent les limites réelles.

Parfois, les actions des despotes éclairs, á cause de leur inspiration philosophique et les réformes qu’ ils mettent en place sont qualifiées modernes. Néanmoins, ces régimes ne modifient pas la structure du pouvoir et de la société.

LES FORMES DU Despotisme

ll y en a: Despotisme direct

Despotisme indirect

LE DESPOTISME DIRECT:

Le Despotisme direct existe dans tous les pays oil les repriésentants des citoyens ne pratiquent pas le droit negative le plus étendu, et n’ ont pas les moyens suffisants pour faire reformer les lois qu’ils fugent contraires á la raison et la furtice.

LE DESPOTISME INDIRECT:

Le Despotisme indirect existe si la repriésentation n’ est ni égale ni réelle malgré le veeu de la loi ou si l’ on est soumin á une autorité qui n’ est pas éxtablie par la loi.

DES REMARQUES SUR LE DEPOTISME:

Le Despotisme sonment une nation á un seul tyran, la démocratie á plus ieurs

(comtesse de Blessington)

Extrait de Desultory thoughts and reflections.

Trios puissances gouvernent les homes: le fer, l’ or et l’ opinion; et quand le Despote ‘a lui-même détruit cette derniére, il ne tarde pas ‘a perdre les deux autres.

(chamfort)

extrait des maxims et

pensées, caractéres et anecdotes.

Despote mal éclairé, le peuple souverain ne s’ engoue pas pour ceux qui répandent la lumiére, mais pour ceux qui l’ éblouissent.

(Georges Elgozy)

le pire de tons les despotisme, c’ est le gouvernement militaire.

(Louis pavwels)

extrait de l’ apprentizeage

De la sérémité.

Le déspotisme fait illégalement de grandes choses, la liberté ne se donne même pas la peine d’ en faire légalement de tres petites.

(Honoré de Balzac)

extrait de la peau de chagrin.

DU PRINCIPE DU DESPOTISME

Le gouvernement despotique s’ intérésse ‘a la crainte. Dans ce gouvernement, le pouvoir illimité du prince passes entierrement á ceux qui il le confie. Des gens qui peuvent s’ estimer peuvent êfre en état de faire des revolutions main la crainte abate tons les courage et éteigne jus qu’ au moindre sentiment d’ ambition.

Un gouvernement modéré peut diminuer ses resorts taut qui l veut et se maintient par ses lois et sa force. Main dans un gouvernement despotique, le prince ne peut pas faire disparaitre ce qui est déjá en exintence donc ill eve le bras et fout est perdu parce que le resort du gouvernement, le crainte n’ est plus l’a et le peuple n a plus de protecteur. Alors, á cause de tout ce lá, les cadis soutiennent que le seigneur n’ est point oblizé de tenir sa parole lorsqu’il borne par lá son autorité.

1.3 L’ ARISTOCRATIE

L’ Aristocratie est formée du free “aristokaratia; aristo: excellent, le meilleur, le plus brave et kratos: pouvoir. Donc, l’ Aristocratie est le systéme du gouvernement ou la souveraineté appartient á la noblesse. Ce pouvoir ou souveraineté est en general héréditaire.

DE LA NATURE DE L’ ARISTOCRATIE

Puisque tout le monde a le même droit de l’ homme, puisque ijieu a créé tout le monde en leur donnant la vie tout le monde est égale. Main la division des classes trouble ce privilege et ce heritage parce qu’ il s’ agit des vertus et des talents. Ces derncéres blessent l’ égalité naturelle.

L’ Aristocratie dégénére en tyrannie si la constitution est forte et unique parceque lá ou les pouvoirs ne seront pas séparés, il n’ y aura pas de constitution, et lá ou les homes seront ég aux, il n’ y aura point d’ harmorie.

L’ Aristocratie de france au niveau de la souverainté nationale fait les lois aux-quelles elle obeit. Elle surveille les impost, détermine ce querre et la piux. L’ Aristocratie se fait s’ une felle maniére que la puissance legislative est permanente et les législateurs changent après deux ans.

LES FORMES DE L’ ARISTOCRATIE

Il y en’ a :

L’ Aristocratie populaire

L’ Aristocratie unique

L’ ARISTOCRATIE POPULAIRE:

L’ Aristocratie est dite populaire lorsque le pouvoir appartient au peuple. Dans ce type, les legislature sont sagement choisis et completes par le peuple. Leuer caractère doit être inviolable pourque l’ aristcratiè ne soit perdue. Ils ne government pas.

L’ ARISTOCRATIC UNIQUE

L’ Aristocratie est ite unique lorsqu elle deviant tyrannique. Dans le type, le pouvoir est personne.

DU PRINCIPE DE L’ ARISTOCRATIE

L’s Aristocratie èvolue souvent vers la monarchie ou l’ autocratie et pent parfoin s’ unit avec la dèmocratie. Dans ce forme de government, il fauit aussd de la vertie que la dèmocratiè main il a moins besoins de vertu que la dèmocratè cette vertie, par nature de la onstitution est nècèssaire parce que les nobles qui doivenet faire nèxècuter les lios sentiront s’ abord et agizsent contre euxmême.

Dans ce government, les nobles, pour leur intèrèt particulier dominant le peuple. Donc, il doit y avoir des lois qui doivenet être executes. Il est facile pour les nobles de domineer le peuple mais difficile pour se domineer. Main ces premièers peuvent se domineer en deux manières: former une grande rèpulique oil les nobles se frovent ègaux á leur peuple par grande vertu ou par une vertu moidre qui fait au moins ègaux ces nobles á eux-même. Le principe de l’ Aristocratiè francarie est le repos.

LES EFFETS DE LA POLITIQUE AWANT LA RÉVOLUTION.

Les régimes politiques qui ont traverse la période avant la Révolution ménent des effets sur le peuple. Et ces effets peuvent êfre bénéfiques ou non comme tont ce qui se passé dans le monde a ses avantages et ses inconvenients. Done ces régimes politiques ont ses avantages et ses inconvénients.

A. LES EFFETS NEGATIFS A L’ INJUSTICE SOCIALE:

L’ injustice sociale est évoquée par l’inégalité dans la société. La presence des classes différentes selon la richesse, et le status défunit la furtice et égalité dans la société.

Lorsqu ne manqué aux pauvres masses jusqu’ aux aliments, certaines mangent des fruits précores et les riches ont l’ audace d’ avaler en un seul morceau, la nouriture de cent famlles pauvres. Ça c’ est c’ injustice socials. Les riches laicsent aux autres homes la peine de semer, de labourer et de récolter et après, ils se nourrissent de la récolte. En france, l’ injustice est frés lourde.

B. LA PERTE DE L’ EGALITÉ NATURELLE:

Pendant les régimes politiques avant la Révolution surtont la monarchie, L’ égalité naturelle est perdue parree ‘a cause du systéme du gouvernement, la société se divise selon la richesse et le statut. Les françain n’ ont pas les mêmes droits. Ils ne sont pas égaux au niveau de la loi car la société est divisée en trios classes: le clergé, la noblesse et le tier, etat. Même parmin ce groupe different, il y a encore ses division: le clergé est divisé en deux; le clergé- riches et le clergé- pauvre, la noblesse-riche et la noblesse pauvre et puin le tier-état qui est divisé aussi en deux: les bourgeois et la macse et le petit peuple.

La noblesse et le clergé qui ne veulent pas que leurs avantages soient diminuées, ont des privileges; il ne paient pas d’ impôls et ont le droit d’ êfre officier de L’ armée. Le Tier-etat est traité comme les ésclaves de la société, comme si ils n’ ont pas le droit de l’ home que les riches, Désormais la perte de l’ égalité naturelle.

C. L’ OPPRESSION ET LA SOUFFRANCE DES PAUVRES

La division des classes différentes dans la société fait souffrie la classe de Tier-etat parce que c’ est eux qui paient l’ impôls même s’ ils ont d’ argent ou non. Par exemple, pendant la crise économique de la france avant la Révolution, le roi, au lieu d’e utihier l’ argent reserve pour un tel temps, auguemente l’ impôls, il les impose sur la masse. Malgré ou bon gré, on soit les payer. Main ‘a un certain niveau, la masse ne peut plus supporter ce mal-traitement et cette souffrance, elle révolte contre le gouvernement et le roi. Et c’ est ce probléme qui a aide qu’ il ait la Révolution française. Les françain sont les siyets du roi et ils doivent lui obéir.

D. LA LIMERATURE LIMITÉE ET SOUS-DÉVOLPPÉE

Les réfimes politiques empéchent la littérature de ses périodes. A ce moment-lá, on n’ ose jamain écrire ou publier des oeuvres littéraires sans l’ accord du roi parce-que si l’ on veut écrire, on écrit pour plaire aux soits du roi, et c’ est la pléiade qui se soumet ‘a cette condition. Cependant, les écrivains qui n’ aiment pas la gouvernance du roi et le cimportement du roi ne peuvent pas écrire parceque si l’ on l’ ose, on peut êfre tué ou imprisonné. Ces systémes du gouvernement font qu’ il n’ y a aucune progrésse littéraire parceque le nombre d’ imperimeurs est fixé par le pouvoir royal.

Le roi imprime son caractere sur la littérature et beaux-arts, Ainsi, il n’ y a rién de neuf, rien qui peut révler la vraie condition de la société et de la nature.

Aussi, la littérature est soumixe ‘a les trios régles: unite de temps, unite de lieu et unite d’ action, ces trios régles empéchent la littérature de se répandre de se developer et de s’ améliorer.

1.2 LES EFFETS POSITIFS A. ENRICHIE LA FRANCE:

Selon Louis xiv la puissance d’ un pays depend de sa richesse. Il s’ entoure de collaborateurs qui l’ aident ‘a administrer la france. Avec l’ aide de Colbert, il crée des manufactures et développe le commerce, notamment le commerce mantime. Ces manufactures sont des bâtiments qui regroupent plusieurs diganes d’ ouvriers.

B. UNE SEULE RELIGION:

Ces régimes politiques permettent á avoir une société qui est narmonisé par une seule religion, parceque plus d’ églies ou religion, plus de croyances differentes qui peuvent poser des problémes dans la société.

Depuis le xvie sielle, la france compte une majorité de catholiques et une minorité de protestants. Pendant le régne de Louis xiv, il veut une seule religion dans le royaume. Anise, il essaie de faire converter par la force, les protestants, Alors, il réroque l’ edit de Nautes en 1685 qui autorise les protestants á pratiquer leur religion en france.

C. UNE SOCIÉTÉ ORGANISÉE: Sons ces régimes politiques, il y a d’ orders. La société fait des choses dans une manicére d’ordre on n’ ose pas de faise des désordres et so dinfrcire la société. Les choses sont réglées de façon tranquil ile et arrangée.

1.3 “LES LUMIÉRES”

les “lumiéres” sont les nourelles idées répandues par les philosophes, les encyclopédistes, les intellectuals et les artistes sur les droits de l’ home, la société et la religion. Elles sont aussei un mouvement philosophique européen qui dissent que le développement des sciences contribuera au progress de la condition humaine. Selon le distunnaire univérsel, les lumiéres sont la connaissance rationelle par oppose ‘a l’ obscurantisme. Cette commence suite ‘a la mort du roi Louis xiv en 1715. c’ est la période de la pensée et de l’ esprit critique.

Les lumiéres désignent le nouvement intellectual qui laractérise le dix-lumitiéme siéce européen. Elles critiqueent tous les aspets de l’ Ancien régime l’ absence de liberté politique, les injurtice socials, l’ intolérance religieure etc. pour les lumiéres, il s’ agit de libérer l’ home de ses problémes: oppression politique, dogonatime religieux etc, afin de lui permeltre d’ accéder au bohheur.

Cette période est la période de la price de conscience de droits de l’ home grâce ‘a l’ influence der ces écrivains, intellectuals, et encyclopédistes, les exces de l’ absolutisme, les abus des privileges des nobles (féodalité) la grande misére des ouvriers.

Presque tous les grands écrovains sont des « écrioains politiques » (of. Dix siecle.. pg 221). Parmis les lumiéres, il y en a montesquieu, voltaise, denis diderot, Jean- Jacque Rousseau et des autres. Montesquieu Méne une lutte contre l’ abso-lutisme du pouvoir du roi, Voltaire apprend les trançais les peniséies du ………… institutions politiques de l’ Angleterre. Rousseau fait une réflexion sur le renouvellement de la pensée sur la liberté, la propriété et l’ ordre. Ces écrivains voient les problémes poses par les régimes politiques et commencent par les critiquer ces ‘a travers leurs oeures.

CHARLES-LOUIS DE SECONDAT BARON DE MONTESQUIEU (1689-1755)

Montesquieu, dans son, oeurce philosophique intitulé

DE L’ ÉSPRIT DES LOIS (1748), Parle du gouvernement idéal pour toute société. Il condamne les situations politiques oil la soveraineté et pouvior sont détenu dans la main d’ une seule personne (le roi ou la reine). Dans cette oeuvre, il démontre trios types du gouvernement: le républicain, le monarchishique et. le despotique. Le républicain s’ intérêsse ‘a l’ honneur et le déspostique s’ intérêsse ‘a la crainte. Selon Montesquieu, le républicain est le meilleur systéme du gouvernement. Dans ce gouvernement, il propose une separation des pouvoirs entre le léginlatif, l’ Exécutif et le judiciaire.

Ensuite, dans les leltres persanes (1721) c letters 23-92, 118), il explique que c’ ambition du roi et ses ministres est un grand samger pour le nation. A travers cette oeuvre, il enléve la passion excessive du roi et se fait traiter comme une isole sacralizée.

DENIS DIDEROT (1713-1784)

Denis Diderot dans son article « Auritorité politique » (1751) dans l’ Encyclopédie présente sa critique politique. Selon lui, personne n’ a le droit de forcer un gouvernement sur le peuple ou commander aux autres et explique qu’ il n’ y a qu’ une seule autorité qui vient de la nature et ça c’ est la puissance paternelle. Il fait comprendre qu’ il y a deux autres autorités qui peuvent exister et ses autorités viennent par deux manières:

La force ou violence, et consentement des citoyens. Alors, il conclut que le consentement du peuple peut seule fonder l’ autorité du souverain.

JEAN-JACQUES ROUSSEAU (1712-1778)

Rousseau de sa part trouve que la france manqué d’ un gouvernement populaire donc la publication de son oeuvre du contrat sociale (1762). A travers cet ouvrage, il examine dans quelle condition l’ homme peut jouir de ses droits et êfre libére sans l’ oppression ou bién comment l’ homme peut bién garder sa liberté avec l’ oblization pourque la sécurité et la justice soient obtenable. Il explique qu’ il ya un paite entre le gouverenement et les citoyens.

Un homme en perdant son etat onzinaire deviant un citoyen et retrouve par le contrat et retrouve par le contrat social l’ equivalent de le qui lui est ôté ça veut dire, un citoyen se rend au gouvernement et en échange, il recoit la propection, la provision et d’ autre chose qui doit être donné ‘a un citoyen. Sa liberté sociale est fondée sur le contrat.

A travers cette aure, rousseau affirme que le pouvoir de sécider n’ appartient qu’ au peuple. Et sésormain, propose un gouvernement populaire pour que la société soit en ordre et en harmouice et pour le bonheur du peuple.

LES REACTIONS DU PEUPLE

Les lumiéres éclairent l’ obscurité du peuple penseé, le droit de s’ exprimer, le droit de l’ homme. Donc, ce dernice commence par réagir contre le gouvernement pour se libérer.

Alors, ce n’ est pas seulement la crise politique qui derange la société, il y a aussi la crise éconmique. En 1789, Louis xvi veut voter de nouveau impôls et fait payer les privilégiés, mais le parlements et la noblesse refusent. Alors, le roi décide de convoquer les etat-Généraux. Les français de chaque couche se réunissent dans les villages et villes pour rejiger les cahiers de soléance et élire leurs deputies qui vont les représenter ‘a Versailles.

Ensuite, le tier-étate qui regette les inégalités socials don’t il est la viztime conteste l’ Ancien régime ce systéme est contesté grâce aux cahiers de soléance et les français ont la parole pour la premiére fois sur le refus des nobles d’ abandoner leurs privileges, liberté accéder aux employs et grands supériéurs etc. le peuple sollicite surtont lábolition de tous les privileges de nobles et une plus grande liberté. Les cahiers de soléances sont le reflét des aspirations des français ‘a la veille de la Révolution pour leur permettre de demander la remise totale de l’ ensemble du systéme politique tel qu’ il eniste en france avant 1789.

Il y a des series des reunions des députés du Tier-état. Les Etat généraux se proclament l’ assemblée Nationale. Alors, la reaction du peuple méne á la prise de la Bâstille le 14 juillet 1789 qui est la dite Révolution

La Politique Avant La Révolution

To place an order for the Complete Project Material, pay N5,000 to

GTBank (Guaranty Trust Bank)
Account Name – Chudi-Oji Chukwuka
Account No – 0044157183

Then text the name of the Project topic, email address and your names to 08060565721.  

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Speak Your Mind

*